Netflix, Disney+, Prime Video… Hausse des tarifs et introduction de la publicité en 2024

Date:

En 2024, les plateformes de streaming vidéo poursuivent leurs évolutions majeures en modifiant les prix de leurs différents abonnements ainsi qu’en introduisant des options avec publicités dans leur contenu. Une situation qui affecte les principaux acteurs du marché tels que Netflix, Amazon Prime Video ou encore Disney+.

Amazon Prime Video : augmentation de prix et arrivée des publicités

Aux États-Unis, après avoir vu ses concurrents augmenter leurs tarifs respectifs au mois d’octobre dernier, Amazon Prime Video suit la tendance et prévoit une hausse des prix pour ses abonnés américains en 2024. En effet, à partir du 29 janvier 2024, le coût mensuel pour une offre supportée par des publicités passera de 14,99 $. Cette nouvelle formule représente une augmentation de 67% en moins de dix ans.

En France, l’arrivée de la publicité sur Prime Video est également planifiée, comme l’a confirmé Amazon France à Tech&Co. Toutefois, aucune date ni tarification n’a été révélée pour le moment.

  • Netflix : Depuis octobre 2023, l’offre essentielle de la plateforme est passée à 10,99 € par mois tandis que l’offre premium a atteint les 19,99 €.
  • Apple TV+ : Le géant technologique a également augmenté ses tarifs en supprimant son offre sans publicité et en instaurant une seule offre unique à 8,99 €.
  • Disney+ : Quelques jours plus tard, cette plateforme a également revu ses prix à la hausse pour ses abonnés français.

La musique en streaming aussi touchée par les hausses de tarifs

Du côté des plateformes musicales, la situation est similaire : Deezer, l’acteur français, a récemment relevé le prix de son abonnement avec un tarif affiché à 11,99 € par mois.

Les conséquences sur les consommateurs

Avec ces augmentations de prix et l’introduction d’options avec publicités, le streaming vidéo et musical devient de moins en moins accessible pour certains consommateurs qui apprécient ce loisir. Néanmoins, il est important de souligner que les abonnés aux offres sans publicité peuvent conserver leur offre actuelle tant qu’ils ne procèdent pas à un changement ou une annulation de celle-ci.

Une évolution du paysage concurrentiel ?

Face à ces modifications tarifaires et à l’évolution des offres, certaines plateformes pourraient être amenées à repenser leurs stratégies pour rester compétitives. Par exemple, myCanal, qui inclut déjà dans son offre Apple TV+, Disney+, Netflix et d’autres services après une année 2023 riche en changements, pourrait devoir reconsidérer sa position si ses nouvelles politiques ne produisaient pas les résultats escomptés.

Antonin Leclair
Antonin Leclairhttps://www.gis-ifb.org
J'apporte mon expertise et ma passion pour superviser avec brio la cohérence et la pertinence de toutes les publications sur le blog. Mon rôle est de veiller à ce que chaque article, chaque reportage, et chaque chronique reflète l'âme et la vision de notre blog. Mon engagement ? Vous offrir des contenus de qualité, informatifs et inspirants, qui répondent à vos attentes et éveillent votre curiosité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire aussi

Quelle est cette nouvelle arnaque au colis vide sur Vinted ?

Le phénomène des colis vides prend de l'ampleur sur la plateforme de vente en ligne de vêtements et...

Petite amie IA : une solution pour combattre la solitude en Chine

Dans un monde où l'intelligence artificielle prend de plus en plus d'ampleur, les applications proposant des compagnons virtuels...

« Chariots mystère » Auchan : quelle est cette opération qui connait un grand succès ?

Dans une tentative innovante pour stimuler les ventes et écouler les invendus, Auchan a lancé les opérations de...

Ramadan 2024 : date de début et fin du jeûne des musulmans

Le mois sacré de Ramadan 2024 approche à grands pas et suscite l'attention des millions de Musulmans en...