Un étudiant réussit à déchiffrer un parchemin ancien grâce à l’IA

Date:

Partager :

Un étudiant en informatique de l’Université du Nebraska a récemment fait une découverte historique en utilisant l’intelligence artificielle pour déchiffrer un fragment d’un parchemin vieux de 2 000 ans. La prouesse, réalisée dans le cadre du Vesuvius Challenge, pourrait révolutionner notre compréhension de l’histoire et de la littérature antiques.

Le défi Vésuve et l’intelligence artificielle

Le Vesuvius Challenge est un concours qui invite les chercheurs et les passionnés du monde entier à tenter de déchiffrer des textes anciens préservés après l’éruption du mont Vésuve. Ces manuscrits, enfouis sous des mètres de boue et de cendres volcaniques, ont été découverts pour la première fois en 1752 et sont extrêmement fragiles. Afin de préserver ces précieuses reliques, le processus de numérisation par rayons X et de modélisation 3D a été mis au point pour faciliter leur étude.

Dans le cadre de cette compétition, le jeune Luke Farritor, étudiant en informatique de l’Université du Nebraska, a développé un algorithme basé sur l’apprentissage automatique capable de lire ces manuscrits anciens sans les endommager. Grâce à son travail acharné et aux technologies modernes, il a ainsi réussi à percer les secrets d’un texte vieux de deux millénaires. Pour cette réussite, il a remporté la somme de 40 000 dollars.

Ancien manuscrit romain
© Université du Kentucky

Un énorme pas en avant pour la recherche historique

  • Premier mot découvert : Le premier mot déchiffré par l’algorithme de Luke Farritor s’est avéré être « Porphyras », qui signifie « pourpre » en grec ancien. L’étudiant a partagé sa joie et son émotion lors de la conférence de presse du Vesuvius Challenge.
  • Autres découvertes : Un autre participant au concours, Youssef Nader, a également réussi à identifier un mot dans la même zone que celui découvert par Luke Farritor, et a remporté un prix de 10 000 dollars pour cette réalisation.
  • Répercussions sur la connaissance historique : Les spécialistes estiment que cette technologie révolutionnaire pourrait grandement contribuer à notre compréhension de l’histoire et de la littérature antiques.

Les professeurs et chercheurs impliqués dans le projet n’ont pas manqué de souligner l’importance de cette découverte et des possibilités offertes par l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour l’étude des cultures anciennes.

Ancien manuscrit romain
© Université du Kentucky

La collaboration entre chercheurs et technologie

Le développement de cet algorithme exceptionnel n’a été possible que grâce à une étroite collaboration entre Luke Farritor et les chercheurs en archéologie et papyrologie. Parmi eux, Thea Sommerschield, historienne de la Grèce et de Rome antiques à l’Université Ca’ Foscari de Venise, et Federica Nicolardi, spécialiste des papyrus à l’Université de Naples, ont accompagné l’étudiant dans son travail.

Les experts estiment que cette collaboration interdisciplinaire pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour la recherche sur l’Antiquité, permettant une approche plus approfondie et précise des écrits anciens encore méconnus.

Un potentiel inexploré pour l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle

Bien que le Vesuvius Challenge ait contribué à défricher de nouveaux terrains en matière de déchiffrement de textes anciens, il reste encore beaucoup à faire pour exploiter pleinement le potentiel de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique dans ce domaine. Les chercheurs espèrent que les succès enregistrés lors de cette compétition encourageront d’autres universitaires et institutions à investir dans le développement d’outils numériques innovants pour l’étude du passé.

La réalisation de Luke Farritor démontre que la technologie de l’intelligence artificielle possède un potentiel immense pour révolutionner notre compréhension et notre lecture des textes anciens et offrir de nouvelles pistes de recherches aux érudits passionnés par l’histoire et la culture antiques. Seul l’avenir nous dira quelles autres découvertes incroyables pourront être réalisées grâce à l’utilisation de la technologie moderne au service des sciences humaines.

Antonin Leclair
Antonin Leclairhttps://www.gis-ifb.org
J'apporte mon expertise et ma passion pour superviser avec brio la cohérence et la pertinence de toutes les publications sur le blog. Mon rôle est de veiller à ce que chaque article, chaque reportage, et chaque chronique reflète l'âme et la vision de notre blog. Mon engagement ? Vous offrir des contenus de qualité, informatifs et inspirants, qui répondent à vos attentes et éveillent votre curiosité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire aussi

Quels sont les pays en Europe avec le salaire le plus élevés ?

L'Europe est un continent aux multiples facettes, et cela se reflète également dans les disparités de revenus parmi...

Résultats du bac 2024 : un taux de réussite en hausse malgré les défis

L'attente est enfin terminée pour les 718 000 candidats du baccalauréat 2024 qui ont découvert leurs résultats le...

Netflix gratuit : comment en profiter grâce à votre box internet ?

L'ère numérique a transformé nos habitudes de consommation de contenu, et les services de streaming comme Netflix en...

Vous pouvez maintenant créer votre petite amie virtuelle avec l’IA

Imaginez avoir une petite amie virtuelle qui s'adapte à vos préférences et besoins, capable de converser, de partager...